LIVRES


A Strasbourg à la BNU, les publications de Danièle Aubert Schmitt sont référencées parmi les Alsatiques.


« Les Habitants du reflet »
Le livre élaboré par Danièle Aubert Schmitt représente en lui-même une troisième forme de création en plus de ses tableaux et de ses textes. L’association de ces deux formes d’expression fait émerger un monde de remous dans lequel le lecteur plonge avec curiosité et plaisir.
Les Habitants du reflet est une exposition autant qu’une performance, ce « quelque autre chose » qui fait réfléchir les Habitants reflétés dans ces flaques d’encre et d’eau.

Édition Le livre d’art, 2013, 64 pages, 21 x 29,7 cm
ISBN 978-2-35532-158-0 - Prix : 26,00 € TTC

Recueil de nouvelles
« Théâtre de portraits et anecdotes de têtes »
Au hasard de ces portraits et références culturelles, vous rencontrerez un faussaire, un torero, Verlaine, Philippe de Champaigne, des couleurs qui se disputent, Schubert, les gens de la peinture, un facteur vert… Tous en chemin vers la mondialisation, ils s’ébrouent ici entre rire et colère, entre dictionnaire et actualité.
Les Éditions Baudelaire, 2012, 52 pages, 15 x 21 cm
ISBN : 979-10-203-0073-7 - Prix : 10,00 € TTC

Histoires d'images {JPEG} « Histoire d’images » 2005, 80 pages, 21 x 21 cm, 50 tableaux où les sujets séparés ou mêlés, additionnés ou soustraits, dessinent le présent.
ISBN 2-9523586-0-5
Théâtre de portraits et anecdotes de têtes {JPEG} « Théâtre de portraits et anecdotes de têtes » 2008, 80 pages, 24 x 22 cm, 50 tableaux, 36 textes. Des anecdotes, aphorismes parfois, contes et poèmes, autant de petites ficelles entre rire et colère, histoire et actualité, permettent au liseur de déambuler dans les récits et les images.
ISBN 2-9523586-1-3



ILS ONT ÉCRIT À PROPOS DES LIVRES

PAUL DUMAS-RICORD
Critique d’art
Le nouveau livre d’artiste de Danièle Aubert Schmitt qui sera suivi d’une exposition a pour titre Les Habitants du reflet.
Vivons-nous dans notre opacité subjective sollicités par des perceptions visuelles qui nous traversent ou, alors que nous sommes bousculés par la force des couleurs et des images, en voyons-nous le rayonnement ou les reflets les plus intimes ?
C’est notre rapport à l’image que Danièle Aubert Schmitt interroge et met à la question.
Comment qualifier la peinture de d.a.s. en évitant les isthmes des classifications ? Elle intègre certes la tradition surréaliste mais sans s’y soumettre, et il y a du fauve aussi, je pense à la série Poséidon où se déploie du vent dans les tableaux. Alors peu importe à qui ou à quoi la rattacher. Avec elle, il s’agit avant tout de peinture autonome mais libératrice.

ALEXANDRA BARBIER
Critique d’art
Pour laisser libre cours à leur imagination, montrer, critiquer, s’amuser, Les Habitants du reflet déambulent dans les lieux de la peinture, des écrits et des jeux. Le livre commence par une exposition de tableaux : comme un kaléidoscope de reflets, de couleurs et de rythmes. Dès la page 10, Pile et Face nous informent que les images et les écrits ont l’occasion de se trouver sur des terres communes. Ces terres ne sont pas celles des illustrations. Parfois l’image recule jusqu’à n’être que monochrome ; d’autres fois on peut penser au hasard d’une phrase, d’un mot, ou à des répons. Comme au fil d’une errance, Les Habitants empruntent différentes allées, se penchent sur différents sujets. Le tableau sur toile lâchée page 47 annonce le jeu et s’aventure dans les relations qui se sont nouées entre l’ambiguïté des conventions et le hasard. On voit que ces espaces d’abstraction et d’illusion sont fréquentés aussi bien par le peintre que par le joueur.

Exposition toulouse Autre rive {JPEG}

E.P.
La Dépêche du Midi
« Toulouse. Aubert Schmitt, artiste peintre et auteur expose ses œuvres. Dans la lignée du Marathon des mots 2009, l’exposition offre une ballade à coloration égyptienne toute en nuances et demi-teintes. De subtiles couleurs violettes où se devinent le scribe, le temps des bâtisseurs, Anubis, Hérishef, le cavalier ou encore la légende de Moise. Une manière de redécouvrir ces avenues millénaires tracées par l’Egypte, civilisation et culture incontournables.
Les curieux découvraient aussi le nouvel ouvrage de Danièle Aubert Schmitt « Théâtre de portraits et Anecdotes de Têtes » édité récemment. L’artiste peintre dévoilait ainsi son dernier livre et le dédicaçait. Une manière comme dit Danièle Aubert Schmitt « de laisser une belle carte de visite ». « Théâtre de portraits et anecdotes de têtes » reste un livre d’artiste où une image plus un écrit se rencontrent. Un délicieux vagabondage de peintures et d’histoires, par affinité, par hasard, au rythme du vent et du soleil. C’est un livre amusant mais aussi engagé, alimenté de textes entre histoire et actualité. Elle expose à la librairie l’Autre Rive jusqu’au 15 juin. »

CONTACTEZ L'ARTISTE © Prise de vue de toutes les œuvres : Thierry Schneider www.thierryschneider.fr Conception © 2018 Christelle Bouvet- Toulouse
Intégration développement